Le Wali de la région Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal, Khatib El Hebil, a appelé les médecins du secteur privé à se mobiliser aux côtés de leurs homologues du secteur public pour lutter contre la pandémie du Covid-19.

Lors d’une réunion tenue récemment à la Wilaya de la région de Béni Mellal-Khénifra, M. El Hebil a assuré que les médecins du secteur privé à Béni Mellal constituent l’un des principaux piliers du système de santé de la région, rappelant le rôle de premier plan incarné par le corps soignant privé en tant que fer de lance dans la lutte acharnée contre la pandémie.

Il a également exhorté ces professionnels de la santé à prêter main forte à leurs homologues du secteur public pour enrayer la propagation du virus, appelant à la mobilisation et à l’implication des médecins du secteur privé dans la bataille menée contre cette pandémie.

De leur côté, les médecins du secteur privé ont réitéré leur disposition à travailler la main dans la main avec leurs collègues du secteur public et à participer activement aux efforts de lutte contre le Covid-19.

Il a été, ainsi, convenu d’organiser une rotation entre médecins du secteur privé en mettant des médecins à la disposition des services de santé de la ville pour y assister quotidiennement et pour soutenir les ressources humaines du secteur public et permettre aux établissements hospitaliers de concentrer leurs efforts sur la lutte contre le Covid-19.

Cette initiative de solidarité est de nature à soutenir efficacement les efforts déployés par la Wilaya de la région pour surmonter la situation actuelle, caractérisée par l’augmentation des cas confirmés positifs au nouveau coronavirus sur le plan régional.

À LIRE  CONFINEMENT: A Dakhla, les clients des cafés et restaurants renouent avec les terrasses

Tenue au siège de la Wilaya de la région de Béni Mellal-Khénifra, cette réunion, qui s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour mobiliser toutes les ressources en vue de juguler la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, a été marquée par la présence de plusieurs responsables de la santé publique dans la région et de leurs collègues dans le secteur privé.