La décision de fermeture des plages relevant du territoire de la province de Fahs-Anjra, prise par les autorités locales, est entrée en vigueur ce mercredi.

Les autorités locales ont ainsi veillé à ce que l’ensemble des plages relevant de la province, qui connaissent habituellement un afflux massif, soient fermées, et ce dans le cadre du renforcement des mesures préventives visant à endiguer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

La décision de fermeture des plages de la province est une décision judicieuse et compréhensible dans le sens où elle vise à préserver la santé des citoyens, a indiqué le directeur des services de la commune de Ksar El Majaz (province de Fahs-Anjra), Ahmed Sounni.

Les habitants de la commune sont favorables à cette décision prise au moment opportun par les autorités locales, a précisé M. Sounni, faisant savoir que les activités commerciales au niveau de la corniche de Ksar El Majaz ne sont en aucun cas concernées par cette décision, et se poursuivent ainsi de manière normale.

Pour sa part, Rahma Hichou, membre de l’association Assahel pour le développement et la culture, a noté que cette décision intervient dans le contexte des mesures sanitaires préventives mises en place par les autorités locales pour enrayer la propagation de la pandémie du coronavirus.

Dans ce sens, l’association Assahel pour le développement et la culture a entamé une campagne de propreté au niveau de la plage Dalia, concernée également par la décision, a-t-elle relevé, notant que l’association veille également à sensibiliser les habitants quant à l’importance de respecter cette décision qui intervient dans l’intérêt de tous.

À LIRE  Covid-19/Maroc: 150 nouveaux cas enregistrés, 4.047 au total

Par ailleurs, des habitants de la commune de Ksar El Majaz, approchés par la MAP, ont exprimé leur compréhension face à la décision de fermer les plages relevant de la province, et ce dans la mesure où préserver la santé des habitants demeure primordial pour les autorités locales.