La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a annoncé, ce jeudi 27 août, sa décision de suspendre les visites familiales aux détenus de certains établissements pénitentiaires, en raison de l’évolution préoccupante de la situation épidémique dans certaines préfectures et provinces.

Selon un communiqué publié ce jeudi par la DGAPR, les établissements concernés par cette décision sont : Ain Sebaa 1, Ain Sebaa 2, le centre de réforme et de rééducation Ain Sebaa, Ain Borja à Casablanca, Salé 2, El Arjat 1, El Arjat 2, la prison locale de Kénitra et de l’Oudaya à Marrakech, Tanger 1, Tanger 2, Tétouan, Ras El Ma et Bourkaiz à Fès.

Cette décision s’inscrit dans le cadre des mesures de précaution prises par la DGAPR pour protéger la population carcérale et les fonctionnaires qui y travaillent, conclut le communiqué.

À LIRE  Coronavirus: 35 nouveaux cas confirmés au Maroc, 437 au total