Coopération: Le ministre de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville et celui du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale, s’unissent pour la promotion de la coopération et de la convergence selon une stratégie intégrée et un plan d’action conjoint.

Les deux ministres de tutelle se sont réunies dans l’objectif de discuter, étudier et analyser divers projets et moyens de renforcement de la coopération entre les deux départements. Cette coopération s’inscrit dans le cadre de leurs efforts continus visant à promouvoir le processus de développement durable, relancer l’activité économique au Royaume à la lumière de la situation exceptionnelle actuelle liée à la propagation de la pandémie de Covid-19 et à établir une coopération institutionnelle pour parvenir à un développement national durable.

Cette rencontre a été une occasion pour renforcer davantage la coopération et l’approche participative et consultative entre les deux ministères, à la lumière des mutations actuelles, ainsi que de contribuer à la mise en place d’une vision stratégique multidimensionnelle globale et d’un plan d’action réalisable sur le terrain, à même de développer les secteurs économiquement et socialement rentables.

Dans ce sens, Nouzha Bouchareb a indiqué que cette réunion constituait une occasion pour discuter des modalités de coopération entre les deux ministères, abordant le programme de valorisation durable des ksour et kasbah du Maroc, la coopération dans le domaine de l’habitat et les textes juridiques communs.

La ministre a, par ailleurs, mis en exergue la nécessité d’élaborer une vision stratégique globale, multidimensionnelle et intégrée pour une approche pratique de la réforme et le développement des secteurs économiquement rentables, répondant aux besoins du développement durable et offrant des conditions de vie décentes aux habitants.

À LIRE  COVID-19: Le FMI et la Banque mondiale appellent à la suspension du paiement de la dette des pays pauvres

Il s’agit, poursuit-elle, de promouvoir l’aspect social dans le domaine de l’artisanat, en mettant à profit la main d’œuvre pour la valorisation des ksour, kasbah et médinas du Maroc.

La responsable gouvernementale a, également, mis en relief le travail du ministère lors de cette période exceptionnelle pour assurer la continuité des programmes relevant des domaines de la construction et de l’habitat, ajoutant que le ministère œuvre à mettre en place de nouveaux programmes basés sur la flexibilité et l’adaptation, conformément à un modèle innovant.

Pour sa part, Fettah Alaoui a indiqué que la rencontre s’inscrit dans le cadre de la continuité de la coopération entre les deux ministère dans des domaines communs, soulignant la nécessité d’accélérer le rythme des travaux pour mettre en œuvre les différents programmes et projets.

A cet effet, la ministre a mis en avant le rôle territorial important du secteur du tourisme, notant l’action conjointe entre les deux ministères pour mettre en œuvre ces projets.

Elle n’a pas manqué d’aborder la crise sanitaire, notant que la situation actuelle impose au secteur d’orienter l’offre touristique vers de nouveaux modèles, notamment le tourisme rural ou le tourisme de montagne.

Mme Fettah Alaoui a mis l’accent sur le phénomène du secteur informel, dont les répercussions sont considérables, autant pour les entreprises que pour les familles.

La réunion s’est penché sur le développement du tourisme et de l’artisanat au Royaume, de même que sur des domaines de coopération entre les deux ministères, évaluant le tissu immobilier rural urbain et son rôle dans le développement du tourisme et de l’artisanat.

À LIRE  Covid-19/ CNSS: Ce qu'il faut faire pour bénéficier du report des cotisations

L’accent a, également, été mis sur la nécessité de soutenir des projets de tourisme solidaire, d’identifier des parcours touristiques pour les Ksour et Kasbah ou encore la contribution du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale dans la mise en œuvre des dispositions stratégiques intégrées pour la valorisation durable des ksour et kasbah à l’horizon 2025.

Les participants ont, également, discuté des textes juridiques communs entre les deux ministères, du projet de décret portant sur le règlement général de construction relatif aux normes de construction des œuvres touristiques ou encore de la finalisation du projet de loi n°112.12 relatif aux coopératives.