La Société marocaine de médecine d’urgence (SMMU) a mis l’accent sur le respect stricte des mesures de prévention au sein des établissements scolaires.

“Il est nécessaire d’apprendre aux enfants de respecter certaines règles de prévention et de précaution, telles que la distanciation sociale, le respect des indicateurs signalétiques de prévention, l’ouverture des portes sans les toucher directement par les mains, la désinfection des mains ou leur lavage à l’eau et au savon”, insiste la SMMU dans une vidéo sur la rentrée scolaire 2020-2021 et le risque de contaminations des enfants par le coronavirus.

Il s’agit également, selon la société, de se saluer sans se faire la bise ou se serrer la main, d’éviter les jeux collectifs et les rassemblements devant les écoles et dans les couloirs et porter un masque de protection au moins pour les enfants âgés de plus de 10 ans.

La SMMU met en avant, également, l’importance d’aérer les classes, de réchauffer les plats avant de les consommer et de désinfecter quotidiennement les classes après le départ des élèves, ainsi que les bus de transport scolaire, assurant que toutes ces mesures permettront, si elles sont bien respectées, de diminuer le risque de contaminations et donc de préserver la santé des enfants.

La SMMU recommande, dans ce même contexte, de renforcer la vaccination contre les autres virus et maladies, notamment la grippe, et de procéder à des tests de dépistage s’il y a des cas symptomatiques, rappelant qu’une classe pourra être fermée après enregistrement de plus de 3 cas positifs.

La société a, par ailleurs, souligné dans sa vidéo explicative que le choix s’est porté sur l’enseignement présentiel comme solution dans l’objectif de minimiser les retombées psychologiques enregistrées chez les enfants, “à condition que toute la société marocaine s’implique activement au bon déroulement de la rentrée, en adhérant rigoureusement aux mesures barrières, tout en sachant que ce choix pourrait comporter un risque potentiel relatif à la poursuite de l’ascension de la courbe épidémiologique”, explique-t-elle.

À LIRE  Achoura : interpellation de 157 individus pour implication présumée dans des actes de vandalisme

S’attardant sur la question de transmission du coronavirus par les enfants aux autres, la SMMU a indiqué que les enfants âgés de moins de 11 ans transmettent moins la maladie, même quand ils sont porteurs, alors que ceux plus âgés transmettent le virus au même titre que les adultes.

“Pour les enfants qui ont souvent peu ou pas de symptômes, leur diagnostic précoce s’avère difficile, et s’ils ne toussent pas, il est possible qu’ils transmettent moins la maladie parce qu’ils émettent moins de gouttelettes contaminées”, fait observer la société, ajoutant que la faible contagiosité observée chez les enfants par les enquêtes épidémiologiques est due probablement à la fermeture précoce des écoles au début de la pandémie.—————MAP–