Les retenues des principaux barrages nationaux ont atteint, à ce jour, plus de 6,19 milliards de mètres cubes, soit un taux de remplissage de 39,7%, selon les données du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.

Ce niveau est inférieur à celui enregistré à la même date de l’année 2019, durant laquelle les retenues se sont élevées à près de 7,64 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 49%, ressort-il de la situation journalière des barrages établie par la Direction générale de l’eau.

Le barrage Al Wahda dans la province de Ouezzane affiche un taux de remplissage de 55,1% contre 55% à la même date de 2019 avec une retenue de 1,94 milliard de m3.

Le taux de remplissage du barrage d’Al Massira (province de Settat) s’élève à 14,5%, soit une disponibilité d’eau de 386,5 millions de m3, contre 495,1 millions de m3 une année auparavant (18,6%), selon la même source.

Celui du barrage de Bin El Ouidane dans la province d’Azilal ressort à 23,6% (287,2 millions de m3), contre 50,3% (611,9 millions de m3) le 10 septembre 2019.

Le barrage Idriss 1er (province de Fès) enregistre un volume de 712,9 millions de m3 (63,1%) contre 917,7 millions de m3 (81,2%) à la même date l’an dernier, tandis que celui de Sidi Mohamed Ben Abdellah affiche une retenue de 583,17 millions de m3, soit un taux de remplissage de 59,8%.

La retenue du barrage Ahmed El Hansali (province de Béni Mellal) présente un volume de 95,1 millions de m3 (14,2%), et celle de Oued El Makhazine (province de Larache) affiche 567,7 millions de m3 (84,4%), relève la même source.

À LIRE  Tanger: Trois personnes arrêtées pour détention et trafic de drogues et de psychotropes

Concernant la retenue du barrage El Mansour Eddahbi (province de Ouarzazate ), elle est de l’ordre de 92,4 millions de m3 (20,7%), contre 178,2 millions de m3 à à la même date de l’année passée (40%).—–MAP—–