ARRESTATION: Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont interpellé, vendredi soir, un individu âgé de 24 ans, employé dans la zone industrielle de la ville, soupçonné d’homicide volontaire sur un mineur avec attentat à la pudeur.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique que la famille de l’enfant avait avisé les services de Sûreté de la zone “Bni Makada” à Tanger de la disparition d’un mineur de 11 ans, avant que les recherches et investigations ne révèlent qu’il s’agit d’une disparition à caractère criminel, surtout que le visionnage d’enregistrements vidéos démontre l’implication présumée d’un individu qui a entraîné la victime, près du domicile de sa famille.

Les recherches et le diagnostic menés par la police judiciaire, appuyée par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) ont abouti à l’identification du suspect, qui réside près du domicile de la victime, avant qu’il ne soit interpellé et dirigé vers le lieu où il s’est débarrassé de la dépouille, ajoute le communiqué.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que le mis en cause a emmené la victime dans un appartement qu’il loue dans le même quartier résidentiel, l’a agressée sexuellement et commis l’homicide volontaire, au même jour et à la même heure, avant de procéder à son enterrement aux alentours de son domicile, précise la DGSN.

Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cet acte criminel, dont l’enfant mineur victime, a été transféré à l’hôpital régional de la ville pour autopsie, conclut la DGSN.

À LIRE  Covid-19/maroc: 2.444 nouveaux cas confirmés et 1.441 guérisons