Selon les derniers chiffres du Haut-commissariat au plan (HCP), l’indice de la production des industries manufacturières (IPIEM) hors raffinage a connu une baisse de 21,4% au cours du deuxième trimestre 2020 par rapport à la même période de 2019.

Cette régression résulte notamment des baisses respectives des indices de production des branches de l’«industrie automobile» de 57,1%, de la « fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» 31,5%, de l’« industrie de l’habillement » 37,4%, de la «fabrication de textiles» 44,7%, de la « métallurgie » 48,3%, de la « fabrication de produits en caoutchouc et en plastique » 48,1%, de la « fabrication d’équipements électriques » 42,4%, de la « fabrication de produits métalliques» 49,8%, de l’ « industrie du cuir et de la chaussure » 43,0% et de l’ « industrie du bois » 62,5%. En revanche, l’indice de l’«industrie chimique» a enregistré une hausse de 3,3%.

Par ailleurs, l’indice de la production des industries extractives a enregistré une hausse de 7,6%, résultant de la hausse de l’indice de la production des « autres industries extractives » de 8,2% et de la baisse de l’indice de production de l’ « extraction de minerais métalliques» de 8,2%.

Enfin, l’indice de la production de l’énergie électrique a enregistré, de son côté, une baisse de 12,7%.

À LIRE  Secteur informel : Versement des aides exceptionnelles à partir du 18 juillet