Surnommée “la Colombe blanche”, “la fille de Grenade” ou “la petite Jérusalem”, la ville de Tétouan est la capitale du nord du Maroc. Située le long de la côte méditerranéenne, elle possède une remarquable médina inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Située dans le nord du Maroc, au pied du Rif et non loin de la Méditerranée, la ville de Tétouan est méconnue du point de vue touristique. C’est pourtant une cité originale et riche de potentialités, ainsi que le montre la vidéo ci-dessus, qui détaille le charme qui se dégage des sept portes d’enceinte de la ville.

Baptisée”Colombe blanche” par les poètes arabes, Tétouan est un lieu de rencontre, d’échanges et de métissage. Une sculpture monumentale de ce symbole pacifique se dresse au principal rond-point de la ville

Les origines de Tétouan remontent au IIIe siècle avant J.-C., époque à laquelle un habitat appelé Tamouda est établi sur l’emplacement actuel de la ville. Celle-ci est détruite par les Romains en 42 après J.-C. Ce n’est qu’avec l’avènement de l’islam au VIe siècle que la région de Tétouan est réanimée. Étant donné sa position, elle constitue le seul passage entre l’intérieur du Maroc et la péninsule ibérique. À proximité de Tétouan naissent des villes comme Tanger et Ceuta.

Tétouan : La Ville La Plus Andalouse Du Maroc 3

Vers 1300, une garnison musulmane (kasba) s’installe sur le site pour faire contrepoids à la ville voisine, Ceuta, possession espagnole tant à l’époque qu’aujourd’hui. Se sentant menacés par le fort islamique, les Espagnols pillent Tétouan et la détruisent complètement à la fin du XIVe siècle.

À LIRE  LES MAROCAINS Hamdallah et Hakimi primés lors de la 11ème édition de Globe Soccer Awards

Après la chute de la capitale musulmane de Grenade en 1492, des musulmans qui s’étaient réfugiés en Andalousie reconstruisent Tétouan en intégrant beaucoup d’éléments d’influence espagnole. À une époque où toutes les autres villes marocaines du littoral méditerranéen sont sous la domination espagnole ou portugaise, Tétouan constitue un refuge et un avant-poste pour l’Islam.

La ville reconstruite connaît un nouvel essor au XVIe siècle et étend considérablement sa médina, d’abord vers le sud-ouest puis vers le nord-ouest. Les échanges continuels avec l’Occident sont à l’origine de son remarquable développement économique au cours des siècles suivants. Au XVIIIe siècle, l’anneau d’enceintes de la ville est agrandi et renforcé au moyen de nouvelles fortifications, ce qui donne à la médina sa configuration actuelle.
Capitale du Maroc espagnol entre 1913 et 1956, Tétouan a toujours été un point de jonction et de transition entre deux continents et deux civilisations.

Tétouan : La Ville La Plus Andalouse Du Maroc 4

L’influence andalouse

Pendant la période islamique, à partir du VIIIe siècle, Tétouan a été le principal point de jonction entre le Maroc et l’Andalousie. Après la Reconquête, la ville a été reconstruite par des réfugiés revenus d’Andalousie après avoir été chassés par les Espagnols.

Tétouan : La Ville La Plus Andalouse Du Maroc 5

Chassés d’Espagne par la Reconquista chrétienne de l’Andalousie, qui mit fin à l’occupation arabo-berbère, des milliers de réfugiés musulmans et juifs reconstruisirent Tétouan dès le 16e siècle, d’où les fortes influences andalouses visibles dans l’architecture et l’art locaux. Datant du Protectorat espagnol, le quartier nommé L’Ensanche (à gauche de notre carte) présente une image coloniale typique.

Aujourd’hui encore, l’architecture et l’art témoignent de cette forte influence, si bien que Tétouan est considérée comme la ville la plus andalouse du royaume.

Tétouan : La Ville La Plus Andalouse Du Maroc 6

Sa médina est l’une des plus petites médinas marocaines, mais aussi l’une des plus complètes. Elle rassemble toutes les caractéristiques de la haute culture andalouse, ce qui lui a valu une inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

À LIRE  FAIRE LE TOUR DU MONDE POUR LA PAIX, UN MAROCAIN PART À VÉLO