La crise sanitaire actuelle offre une opportunité pour transformer le secteur du tourisme et le positionner dans l’ère post-Covid-19, a souligné, mercredi à Tbilissi, la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui.

S’exprimant à la 112e session du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui réunit une trentaine d’États membres, la ministre a expliqué que cette mutation est possible en s’adaptant aux nouvelles réalités du marché, en anticipant les changements dans les modes de consommation des touristes et en tirant profit des opportunités offertes.

Elle a saisi l’occasion pour saluer l’esprit combatif et les actions menées par l’ensemble des gouvernements des États membres de l’OMT pour atténuer l’impact socio-économique de cette crise sanitaire qui a gravement touché le secteur touristique. Et de noter que le gouvernement marocain a pris plusieurs mesures urgentes à même de maintenir les emplois et soutenir l’économie, y compris le secteur touristique.

Elle a rappelé, à ce titre, que son département a élaboré de concert avec les parties prenantes un plan de relance du secteur, précisant que le contrat programme en question vise principalement à préserver le tissu économique et l’emploi, à accélérer la phase de démarrage du secteur à travers le tourisme national et à jeter les bases d’une transformation durable du secteur.

Dans le même ordre d’idées, Nadia Fettah Alaolui a fait savoir que son département a élaboré un guide sur les mesures sanitaires adoptées par les opérateurs touristiques marocains, ainsi que des recommandations dressant les principales mesures d’hygiène et de sécurité mises en place pour assurer une reprise d’activités graduelle et réussie et des prestations de qualité dans un environnement sûr et sain pour les voyageurs.

À LIRE  ONU Femmes Maghreb décortique l’impact de l’urgence sanitaire du Covid-19 sur les femmes et les filles