Recherche et développement; Un appel à projets qui touche divers domaines d’activité a été lancé, pour un budget de 170 MDH, avec comme objectif principal de créer une nouvelle dynamique au niveau de la recherche nationale.

Initié par le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la Fondation OCP, l’université Mohammed VI polytechnique et le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST), cet appel à projets «APR&D2020» est multithématique et concerne les domaines prioritaires, tels que la santé, l’environnement et la qualité de vie, l’agriculture, l’industrie agroalimentaire, la pêche et l’eau et les ressources naturelles et énergies renouvelables.

Il concerne, également, les domaines de l’industrie aéronautique et automobile, du transport, de la logistique et des technologies avancées, de l’éducation et de la formation ou encore des sciences humaines et des défis contemporains de la société marocaine, affirme un communiqué conjoint des partenaires à cette opération.

Cet appel à projets a pour objectif principal de créer une nouvelle dynamique au niveau de la recherche nationale, en encourageant la recherche appliquée et la collaboration entre chercheurs, a indiqué la même source, notant que le budget alloué à ce fonds est de 170 MDH.

Le communiqué précise que dans le cadre de cette opération, lancée le 24 septembre, un webinaire d’information sera organisé le 30 septembre, alors que la soumission des pré-projets est prévue du 28 septembre au 23 novembre, sur la plateforme accessible via le lien https://call.cnrst.ma.

Cet appel à projets fait suite au Fonds recherche et développement (R&D) autour des phosphates qui a été lancé en octobre 2014, avec un budget de 90 MDH et qui a permis de financer 39 projets de recherche.

À LIRE  Tanger se dote d’un nouveau marché de gros de fruits et légumes

De ce fait, un premier bilan du Fonds R&D autour des phosphates permet de mettre en exergue le renforcement de la capacité des laboratoires impliqués au niveau des universités nationales participantes et leur mise en réseau, l’enrichissement de la production scientifique par la présentation de 319 communications au niveau national et international et la publication de 163 articles et 4 brevets, ainsi que la formation de 70 doctorants et 31 post-doctorants, souligne le communiqué.

Capitalisant sur le succès du premier Fonds R&D et afin de pérenniser la dynamique et les synergies créées par cette initiative, les partenaires à cet appel ont conclu un accord de partenariat pour le lancement de ce nouveau Fonds R&D, pour renforcer la recherche scientifique nationale dans les domaines prioritaires de recherche du Royaume du Maroc.

Ainsi, les partenaires s’engagent à déployer les moyens nécessaires pour la réussite de ces opérations, afin de hisser le Maroc au rang des grandes nations en matière de R&D et d’innovation, conclut le communiqué.