Le jardin botanique Anima, situé à une vingtaine de kilomètres de Marrakech, a rouvert jeudi, ses portes devant le public après près de 06 mois de fermeture en raison de la pandémie de la Covid-19.

Les responsables de ce jardin écologique ont décidé de dédier cette première journée à la population locale afin de contribuer à « la démocratisation » de la culture et d’encourager la visite des musées et des sites touristiques auprès des citoyens conformément à la politique du ministère de la culture.

Une opération promotionnelle exceptionnelle a été aussi lancée à l’occasion de la réouverture du jardin Anima. Cette promotion permet aux résidents de choisir une date en octobre et d’accéder gratuitement au jardin, à la salle de musée et au Café Paul Bowles.

Les visiteurs pourront ainsi, apprécier des chefs-d’œuvre du peintre et écrivain allemand Hans Werner Geerdts qui s’est établi à Marrakech depuis 1963 jusqu’à sa mort en 2013. On y trouve des peintures de son héritage artistique qu’il a légué à son ami de longue date, André Heller.

Le jardin écologique Anima est devenu en l’espace de quelques années seulement, un célèbre espace attraction touristique de la ville et l’un des hauts lieux de rencontres des cultures et d’artistes d’horizons divers.

Ce jardin botanique, qui s’étend sur plus de 8 hectares, est devenu un lieu privilégié à la fois des artistes et de touristes marocains et étrangers en quête de dépaysement et venus se ressourcer ou découvrir le charme unique de l’un des jardins les plus enchanteurs et les plus mystiques de la cité ocre.

À LIRE  Coronavirus : Le Roi Mohammed VI DONNE DES INSTRUCTIONS POUR le rapatriement des Marocains de Chine

Conçu et réalisé par l’artiste autrichien André Heller, ce musée à ciel ouvert est une source de fraîcheur pendant la canicule de l’été et un lieu magique invitant à la contemplation et à l’inspiration pour tous ceux qui souhaitent vivre une expérience inoubliable.

Ce musée vivant, qui a ouvert ses portes en 2016, rassemble des plantes et des arbres qui caractérisent la végétation abondante et riche du Maroc mais aussi, des arbres et des plantes de toutes sortes en provenance des quatre coins du monde.

Le jardin Anima comprend également des salles d’exposition, dédiées à la culture et à l’art, dont l’une sera toujours consacrée à Hanz Werner Geerdts, un peintre d’origine allemande, décédé en 2013, qui a vécu 55 ans à la Médina de Marrakech.

Ce musée vivant comprend aussi un amphithéâtre pour les activités culturelles en relation avec l’environnement ainsi qu’une librairie.