La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mardi, un financement additionnel de près de 118 millions d’euros au programme d’appui à l’amélioration de la protection sociale mis en œuvre au Maroc (PAAPS-FA Covid-19).

Ce financement, qui a pour objectif de renforcer la riposte du Maroc face à la pandémie de Covid-19, constitue une extension du programme d’appui à l’amélioration de la protection sociale (PAAPS), approuvé, fin 2019, pour près de 183 millions d’euros, indique mercredi un communiqué de la BAD.

Afin d’atténuer le choc de la crise sanitaire et de permettre une prise en charge rapide et efficace des patients, le programme soutiendra la mise à niveau des infrastructures sanitaires du Maroc et renforcera davantage leurs capacités d’intervention.

Il contribuera également à assurer la continuité de soins de qualité offerts par les unités spécialisées du pays. A long terme, l’objectif est de renforcer la résilience du système de santé du Royaume.

Ce financement additionnel «contribuera aussi à faciliter la mobilisation en urgence des médecins et des membres du corps paramédical».

À LIRE  LE DIRHAM GAGNE DU TERRAIN FACE AU DOLLAR