Bien qu’étant prématuré de se prononcer sur l’actuelle campagne agricole, les dernières pluies ont tout de même redonné l’espoir aux agriculteurs marocains, suite aux ravages de la sécheresse et de la pandémie Covid-19.

L’espoir d’une campagne agricole 2020/2021 plus prometteuse renaît chez les agriculteurs, rapporte la MAP. Dans la région de Casablanca-Settat, les hauteurs de pluie, relevées mercredi dernier, oscillent entre 15 millimètres (mm) à El Jadida et Benslimane et 31 mm à Mohammedia. De quoi réjouir les agriculteurs de cette région, considérée comme le “grenier” du Maroc à la faveur notamment de son énorme potentiel agricole.

Généralement, les pluies qui surviennent lors du démarrage de la campagne agricole, s’avèrent primordiales pour permettre et faciliter le labour du sol. Durant et à la fin de la saison, ces pluies sont cruciales pour avoir une bonne récolte. A défaut, l’agriculteur se trouve dans l’obligation d’utiliser les infrastructures d’irrigation qui sont coûteuses et nécessitent un entretien régulier.

Bien avant les premières précipitations, les préparatifs de la campagne agricole 2020-2021 ont été discutés lors d’une réunion du Comité stratégique du département de l’agriculture, tenue en septembre dernier.

À LIRE  Coronavirus: RAM suspend "temporairement", ses vols à destination de Milan et Venise