Environ 12 tonnes de drogue, saisies au cours des derniers mois lors de plusieurs opérations, ont été détruites mercredi à Boukidaren dans la province d’Al Hoceima.

Cette opération de destruction, qui a eu lieu au marché de gros de Boukidaren, situé sur la route côtière entre Al Hoceima et Nador, a été menée sous la supervision d’une commission mixte, présidée par le procureur adjoint du Roi près le tribunal de première instance d’Al Hoceima et composée des représentants des douanes, de la Sûreté Nationale, de la Gendarmerie Royale, de l’autorité locale, de la protection civile et du ministère de la Santé.

Il a été procédé ainsi à la destruction par incinération de plus de 9.449,14 kg de chira, 1.351,69 kg de kif, 1.123,54 kg de tabac non manufacturé, 3,25 grammes de cocaïne, 21 grammes d’héroïne et de 210 comprimés psychotropes.

Cette quantité de drogue et de substances psychotropes saisies, dont la valeur dépasse les 97 millions de dirhams, est le fruit des opérations de lutte contre le trafic de drogues menées, de juillet à novembre, par les différents organes de la force publique, dont les douanes, la Sûreté Nationale, la Gendarmerie Royale, la Marine Royale et les forces auxiliaires, opérant au niveau de la province d’Al Hoceima.

Ces opérations s’inscrivent dans le cadre des campagnes de contrôle menées par les différents services de la sûreté afin de lutter contre le trafic et la consommation de drogues, ou dans le sillage de la lutte contre le crime organisé actif dans le trafic international de stupéfiants, que ce soit dans les points de passage frontaliers relevant de la province (la gare maritime d’Al Hoceima et l’aéroport Cherif Al Idrissi), ou au niveau des eaux provinciales.

À LIRE  Covid-19:Des pertes estimées à 320 milliards de dollars pour le tourisme mondial

Il est à noter que les éléments des douanes relevant de la direction provinciale des douanes à Al Hoceima ont saisi, le weekend dernier, une quantité importante de chira estimée à 2,443 tonnes répartie en 91 colis de différentes formes, qui se trouvait à bord d’un véhicule utilitaire portant une plaque d’immatriculation falsifiée.