La cour d’appel de Casablanca a condamné à 10 ans de prison ferme la femme qui a jeté ses trois enfants âgés d’un, six et huit ans du toit de son immeuble de cinq étages.

La Marocaine de 34 ans qui a jeté le 13 octobre 2019 ses trois enfants du toit de son immeuble de cinq étages à Casablanca, au Maroc, a été condamnée lundi à 10 ans de prison ferme par la chambre criminelle de première instance près la cour d’appel de la ville.

Lors de son procès, alors que le juge d’instruction lui demandait quels étaient les mobiles de son acte, la femme s’est contentée de «verser quelques larmes» avant de déclarer qu’«elle en avait plus le souvenir»

Par ailleurs, la mise en cause, poursuivie pour tentative d’homicide volontaire, avait porté à la connaissance du juge qu’elle avait été «victime de violences conjugales et vivait dans une angoisse chronique, suite aux scènes de ménage quotidiennes», selon la même source.

Les trois enfants âgés d’un, six et huit ans ont survécu à ce drame après leur prise en charge à l’hôpital Harouchi de Casablanca.

La chambre criminelle de première instance près la Cour d’appel de Casablanca a condamné, lundi soir, la maman qui avait jeté ses trois enfants du quatrième étage d’un immeuble résidentiel du quartier Anassi, à Casablanca.

La femme été reconnue coupable et condamnée à 10 ans de prison, dans le cadre de cette affaire qui remonte à octobre 2019.

À LIRE  Covid-19 : 851 nouveaux cas confirmés et 790 guérisons