Les éléments de la brigade de la police judiciaire du district provincial de sûreté à Dakhla ont mis en échec, samedi soir, une opération d’émigration clandestine et interpellé un individu pour son lien présumé avec un réseau criminel actif dans l’organisation de l’émigration illégale et la traite d’êtres humains.

Le prévenu, âgé de 25 ans, a été interpellé dans la zone de pêche côtière “Lassarga”, située au sud de la ville de Dakhla, en flagrant délit de tentative d’immigration clandestine de trente-huit (38) candidats, dont une femme et trois mineurs, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, notant que le suspect avait conclu avec eux un contrat pour les faire émigrer clandestinement vers les côtes espagnoles en contrepartie de sommes d’argent d’un montant de vingt mille dirhams par candidat.

Les opérations de fouille menées dans le cadre de cette affaire ont permis de saisir du matériel logistique soupçonné d’être utilisé pour faciliter la commission de ces actes criminels, dont deux embarcations artisanales dotées de moteurs, des barils contenant 560 litres d’essence, une boussole et un véhicule tout terrain, précise la même source.

Le mis en cause principal a été placé en garde à vue alors que les candidats à l’immigration clandestine ont été soumis aux enquêtes judiciaires menées sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer les éventuels liens et les ramifications internationales de ce réseau criminel, conclut le communiqué.

Avec MAP-

À LIRE  Covid-19 : Aucun nouveau cas dans la région de Marrakech-Safi, 6 nouvelles rémissions en 24 heures