Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont interpellé, mercredi matin sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, une femme et son fils âgés respectivement de 45 ans et 27 ans pour possession de 6.025 comprimés psychotropes.

Les mis en cause ont été arrêtés en flagrant délit de réception, de la part d’une entreprise d’expédition de colis sise au quartier “Al Ksar” à Marrakech, d’une machine à laver transportée depuis la ville de Tanger, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que la fouille de ladite machine a permis d’y trouver 5.699 comprimés psychotropes de type “Rivotril”.

La perquisition effectuée au domicile des suspects au quartier “Annakhil” à Marrakech a permis la saisie de 326 autres comprimés de types Rivotril et Ectasie, ajoute la même source.

Une enquête judiciaire a été ouverte à l’encontre des deux mis en cause sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les éventuelles ramifications de cette activité criminelle ainsi que l’ensemble des actes criminels qui leur sont reprochés.

À LIRE  Covid-19/Maroc: 106 nouvelles guérisons, 26 nouveaux cas, 7.740 au total