Les autorités locales de la préfecture d’Agadir Ida-Outanane ont annoncé samedi la prorogation de 15 jours de la mise en œuvre des mesures décidées pour renforcer la prévention contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Cette décision intervient suite aux conclusions des opérations de suivi régulier de l’évolution de la situation épidémiologique et après la hausse des cas de contaminations durant les dernières semaines, indique un communiqué du comité préfectoral de veille.

Le 20 novembre dernier, les autorités locales de la préfecture d’Agadir Ida-Outanane ont décidé la fermeture des plages ainsi que la fermeture de Souk El Had et des marchés de proximité à 15h.

Il est question aussi de l’obligation de disposer d’une autorisation exceptionnelle de déplacement de et vers la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, l’interdiction de toute forme de déplacement nocturne entre 21h à 06h à l’exception des déplacements pour des raisons de santé et professionnelle ainsi que la fermeture des cafés, des restaurants, des magasins et des grands centres commerciaux à 20h.

Il s’agit également de la fermeture des Hammams et des salons d’esthétique à l’exception des salons de coiffure, la fermeture des salles de sport, des parcs et des terrains de proximité ainsi que la suspension du transport via les bus à 21h et l’encouragement du travail à distance dans les cas qui le permette.

Les autorités locales ont invité en conséquence la population à une adhésion citoyenne à ces mesures préventives.

À LIRE  des vagues géantes ont provoqué des dégâts sur la corniche casablancaise