Les équipes de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) se sont réunies, mercredi 9 décembre à Tanger, avec les professionnels du tourisme et les responsables du Conseil régional du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, dans l’objectif de mettre en place, ensemble, les jalons de la relance touristique.

“La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima est un territoire à forte composante touristique différenciée, doté de nombreuses animations modernes et accessibles, préservé et peu urbanisé”, a indiqué l’ONMT dans un communiqué publié à l’issue de la rencontre, notant que la région offre des pôles culture, à savoir Tanger, Tétouan, Chefchaouen, Assilah et Larache, ainsi que des pôles nature dans toutes les provinces, notamment Al Hoceima.

“Les marchés espagnol et français restent les deux premiers pourvoyeurs de touristes avec environ 40% de part de marché. D’autres marchés font leur apparition comme les Pays-Bas et l’Italie”, a fait savoir le communiqué, soulignant qu’aujourd’hui, avec la sortie de la crise qui s’annonce, grâce à la campagne de vaccination nationale et l’arrivée progressive du vaccin sur l’ensemble des marchés étrangers et au Maroc, l’ONMT compte mettre les bouchées doubles en matière de communication et de promotion sur les différents marchés.

Pour la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, a poursuivi la même source, l’Office compte adapter les différents outils pour présenter les atouts de la région, construire une identité et positionner la région comme destination majeure pour le tourisme des affaires (MICE; Meetings, incentives, conferencing, exhibitions, ndlr), tout en visant également à mettre en valeur les atouts touristiques de la province d’Al Hoceima sur ces principaux marchés émetteurs, notamment le marché domestique.

À LIRE  Covid-19: 3.996 nouveaux cas confirmés et 4.827 guérisons en 24H

En matière de communication, l’objectif de l’ONMT est d’augmenter la notoriété de la région en positionnant la destination via un marketing régional dédié.

L’accessibilité et la connectivité de la destination sont également des axes essentiels sur lesquels l’Office compte s’appuyer en stimulant notamment la programmation des Tours-opérateurs généralistes et spécialistes, ainsi que les agences de voyage sur les marchés prioritaires, à savoir la France et l’Espagne, a ajouté la même source.

L’Office compte, en outre, mettre en place des vols au départ de la province française à destination de Tanger, en partenariat avec les compagnies marocaines et françaises et capitaliser sur les vols existants à travers les compagnies marocaines au départ du hub de Casablanca, en connexion avec la Ligne à grande vitesse (Al Boraq).

Les professionnels de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima sont, aujourd’hui, réceptifs à toutes les mesures proposées par l’ONMT et comptent, de leur côté, mettre tout en œuvre pour booster la reprise dans les plus brefs délais, a conclu le communiqué.