Salaheddine El Ghomari, journaliste vedette de 2M, est décédé, jeudi soir à Casablanca, suite d’une attaque cardiaque, apprend-on auprès d’une source à la chaîne.

Le défunt, 52 ans, a rendu l’âme dans l’ambulance au moment de son évacuation vers un hôpital de la métropole, précise-t-on de même source.

Après des études de journalisme en Russie, il a rejoint la chaîne d’Ain Sebaa en l’an 2000, où il s’est imposé comme l’un des présentateurs les plus en vue du journal télévisé en langue arabe.

La cote de popularité du défunt va monter en flèche auprès des téléspectateurs et de l’ensemble des citoyens marocains depuis le déclenchement de la pandémie du nouveau coronavirus, grâce au programme de sensibilisation et d’information qu’il a animé durant toutes les phases de cette crise sanitaire, particulièrement durant la dure période du confinement.

La disparition subite de Salaheddine El Ghomari a suscité un grand émoi parmi les professionnels des médias et chez le grand public, comme le démontrent les larges réactions de sympathie sur les réseaux sociaux.

À LIRE  L’EUROPE DIVISÉE SUR LA RIPOSTE AU COVID-19