La comédienne marocaine Nisrin Erradi fait partie des 24 artistes considérés comme talents émergents, nominés dans la liste des Révélations 2021 par l’Académie des César. L’actrice est en lice pour le César du Meilleur espoir féminin, pour son rôle de mère célibataire dans le film «Adam», premier long-métrage de la cinéaste Maryam Touzani.

Le film Adam, raconte en effet l’histoire de deux femmes, Samia et Abla (respectivement incarnées par Loubna Azabal et Nisrin Erradi). Dans la Médina de Casablanca, Abla, veuve et mère d’une fillette de 8 ans, tient un magasin de pâtisseries marocaines. Quand Samia, une jeune femme enceinte frappe à sa porte, Abla est loin d’imaginer que sa vie changera à jamais. Une rencontre fortuite du destin, deux femmes en fuite, et un chemin vers l’essentiel.

À LIRE  «Le sexe nié» ou la domination sexualisée de Osire Glacier