Les populations de Laâyoune sont descendues dimanche dans la rue, pour la deuxième journée consécutive, pour exprimer leur joie à la suite de la décision américaine de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur l’ensemble de son Sahara.

Le président de la commission des Affaires étrangères, des frontières, de la défense nationale et des zones occupées à la Chambre des conseillers, Mohamed Rezma, s’est félicité du patriotisme des populations des provinces du Sud, mettant en relief la grande importance de la décision des Etats-Unis sur la reconnaissance de la marocanité du Sahara.

Il a considéré que ce développement majeur dans le dossier de l’intégrité territoriale du Royaume constitue une grande victoire diplomatique pour le Maroc et contribue au dénouement rapide du différend autour de la question du Sahara dans le cadre de la souveraineté marocaine.

Après avoir invité l’Algérie à assumer ses responsabilités dans ce dossier pour la concrétisation de l’union maghrébine, il a souligné que les Etats-Unis ont donné corps à sa décision de la reconnaissance de la marocanité du Sahara par l’ouverture prochaine d’un consulat à Dakhla.

Le parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) a noté que la succession des ouvertures de consulats de pays frères et amis à Laâyoune et Dakhla confirme la justesse et la pertinence de la position du Maroc et consacre la reconnaissance internationale de la marocanité du Sahara.

Des milliers de personnes s’étaient rassemblées samedi sur la Place El Mechouar à Laâyoune, à l’appel du Parti de l’Istiqlal, pour exprimer leur soutien à la décision américaine reconnaissant la marocanité du Sahara ainsi que leur mobilisation derrière SM le Roi Mohammed VI pour la défense de l’intégrité territoriale du Royaume.

À LIRE  Des effluents industriels derrière la coloration du oued bouskoura

Avec MAP-