Ce vendredi 18 décembre, au niveau de la station Marché Central, une partie de l’hôtel Lincoln, actuellement en travaux, s’est effondrée entraînant des chutes de pierre sur la plateforme du tramway, lit-on dans un communiqué de RATP Dev Casablanca. Conséquence: une interruption de trafic sur toute la zone centre-ville.

“Par mesure de sécurité, le trafic sur la ligne T1 est interrompu sur son tronçon central, le temps de sécuriser la zone par les autorités compétentes”, ajoute-t-on de même source.

Ainsi, des services partiels ont été mis en place sur T1 entre Terminus Lissasfa et la station Hassan II, avec possibilité de correspondance avec T2 au niveau des stations Abdelmoumen et Anoual ; fréquence de 12 minutes.

Un autre service a été mis en place entre Terminus Sidi Moumen et station Hay Mohammadi, avec possibilité de correspondance avec T2 au niveau des stations Tachfine et Mdakra ; fréquence de 6 minutes. Ce qui permet aux voyageurs entre Sidi Moumen et Tachfine de rejoindre le centre-ville au niveau de la station Hassan II.

A souligner que le trafic normal sur T1 ne pourra pas reprendre tant que RATP Dev Casablanca n’en aura pas l’autorisation.

Pour rappel, la rénovation de l’Hôtel Lincoln sis au centre ville de la métropole devrait démarrer fin mars prochain, selon l’Agence Urbaine de Casablanca (AUC) qui a signé une convention avec l’agence française Realities , à travers sa filiale Réalités Afrique, afin de réaménager et de rénover cet édifice historique.

À LIRE  MIGRATION:LE MAROC, UN EXEMPLE DE BONNES PRATIQUES