Le Prix Versailles du plus beau restaurant du monde a été décerné, jeudi à Paris, au Palais Ronsard à Marrakech, apprend-on auprès des organisateurs.

Ce prix mondial d’architecture et de design est un concours associant l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et l’Union Internationale des Architectes.

Il récompense les réalisations les plus remarquables du point de vue architectural, intérieur comme extérieur, dans six régions : Afrique et Asie occidentale, Amérique centrale, sud et Caraïbes, Amérique du Nord, Asie centrale et nord-est, Asie du Sud et Pacifique et Europe.

Le Palais Ronsard à Marrakech reçoit le Prix Versailles du plus beau restaurant du monde 1

Selon le Secrétariat du Prix Versailles, les critères retenus par les juges pour élire ces réalisations à travers le monde incorporent à la fois l’innovation, la créativité, l’écho au Patrimoine local, naturel et culturel, la performance écologique, ainsi que les valeurs de convivialité et de participation auxquelles les Nations Unies sont attachées.

Situé à quelques kilomètres de la célèbre place Jamaa el-Fna, le Palais Ronsard est une oasis de paix au cœur de la Palmeraie de Marrakech. Réalisé par Gil Dez, architecte d’intérieur, il allie tradition marocaine et esprit Art Déco.

A rappeler que le jury mondial du Prix Versailles 2019 avait attribué à la Gare de Kénitra le Prix du plus bel extérieur au monde, lors d’une cérémonie tenue au siège de l’UNESCO à Paris.

Le Palais Ronsard Hôtel de Luxe à la Palmeraie

Le Palais Ronsard a ouvert ses portes en mars 2019, au cœur d’un lieu préservé de la palmeraie de Marrakech, à moins de dix kilomètres de la médina, après 4 ans de travaux. Un Relais & Châteaux de 28 clés imaginé par le couple Aram Ohanian et Adriana Karembeu, grand luxe, décor fastueux et détente.

À LIRE  L’Association d’amitié maroco-israélienne “MIFA” voit le jour aux Etats-Unis
Le Palais Ronsard à Marrakech reçoit le Prix Versailles du plus beau restaurant du monde 2

Le Palais Ronsard doit son nom à la passion pour les roses d’Adriana Karembeu. Jardins exubérants, calme enchanteur à l’écart mais à proximité immédiate de Marrakech, longue piscine bleu lagon, villas privées, suites spacieuses, une merveille qui a plus d’un atout pour plaire et surprendre.

Situé à seulement quelques kilomètres de la célèbre place Jemaa el-Fna, le Palais Ronsard est une oasis de paix et de luxure au cœur de la Palmeraie marrakchie. Ce nouvel établissement pensé comme un jardin secret où l’élégance, la discrétion et le dépaysement total ont le goût du bonheur est aussi un repère pour les amateurs de décoration.

Leur ami et architecte d’intérieur Gil Dez (à qui l’on doit notamment le décor fastueux de la Villa Gallici à Aix-en-Provence), accompagné de la décoratrice France Ansaldi, a géré d’une main de maître l’aménagement et la décoration de cet établissement haut de gamme entre tradition marocaine et esprit Art Déco.

Adriana Ohanian Karembeu et son mari Aram Ohanian avait la volonté de recréer une maison de famille où chacun se sent chez soi tout en étant ailleurs. A mi-chemin entre la maison coloniale, la villa toscane et le palais marocain, le pari est plus que réussi.

Avec ses 28 suites (dont 6 pavillons privés de 175 à 190 m² accueillant chacun un bassin), le Palais Ronsard reste un cocon très confidentiel, bien loin de l’agitation urbaine. Bâti sur 3 hectares de terrain, la verdure s’est faite reine en investissant plus de 20 000 m², comme un appel à la déconnexion. Oliviers centenaires, cascades rocheuses, fontaines et palmiers XXL s’amourachent de 3 000 pieds de roses de Pierre de Ronsard. Poétique et calme, le lieu est enivrant.

À LIRE  Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada
Le Palais Ronsard à Marrakech reçoit le Prix Versailles du plus beau restaurant du monde 3

La décoration intérieure foisonne de plantes, meubles de style et objets chinés. L’atmosphère luxuriante du Palais Ronsard rappelle les contes des Mille et Une Nuits autant que Gatsby le Magnifique. Ici, la grandeur et le monumental se mêlent à l’opulence et à une forme de discrétion, d’intimité et de douceur de vivre.

Le point fort de l’établissement : aucune suite ne se ressemble et chaque pièce conte une histoire bien singulière ayant, pour point commun, des fresques grandioses, plafonds et peintures réalisées par des artistes ayant fait leurs armes aux Beaux-Arts d’Aix-en- Provence…