La compagnie israélienne El Al Airlines a annoncé, dimanche 20 décembre, qu’elle effectuera son premier vol direct reliant Israël au Maroc le mardi 22 décembre.

A bord de cet avion, il y aura une délégation conjointe américano-israélienne. Il s’agit d’un vol direct, LY555, qui devrait durer six heures. Rappelons que les compagnies israéliennes, notamment El Al et Israir, ont déjà manifesté leur intérêt, en vue de programmer des vols réguliers à destination du Maroc, le plus rapidement possible.

La délégation américaine, qui empruntera le premier vol commercial direct reliant Tel Aviv à Rabat, sera dirigée par Jared Kushner, gendre et Conseiller de Donald Trump, qui est attendu également au Maroc le 22 décembre, pour évoquer la reprise des relations entre les deux pays, en tout cas c’est ce qu’annonçait l’AFP, il y a quelques jours. Dans ce contexte, il est prévu que le Conseiller spécial du président des Etats-Unis se rende, ce lundi, en Israël.

Pour l’heure, aucune annonce officielle n’a été faite du côté marocain.

Par ailleurs, la reprise des contacts officiels et des relations diplomatiques avec Israël représente l’aboutissement d’une dynamique qui repose sur les liens étroits qu’entretiennent les membres de la communauté juive marocaine avec leur patrie d’origine et la loyauté qu’ils vouent, quel que soit leur lieu de résidence au monde, à leurs racines.

Ce premier vol d’El Al ne va pas inaugurer les liaisons commerciales. Celles-ci ne commenceront qu’au printemps et seront opérées par trois compagnies israéliennes: Arkia, Israir et El Al, à destination de Rabat, Marrakech et Casablanca. L’avion sera décoré des drapeaux des trois pays ainsi que d’une khmissa.

À LIRE  Covid-19 : Ursula von der Leyen remercie le Maroc pour sa contribution

Les médias isaréliens annoncent que les délégations israélienne et américaine seront reçues au ministère marocain des Affaires étrangères et devraient rencontrer de hauts responsables du royaume, dont Saâdeddine Elotmani, des ministres et des hauts fonctionnaires. Les bureaux de liaison vont rouvrir, d’un côté à Tel Aviv et de l’autre à Rabat ou Marrakech.