Un total de 1.591 entreprises dans la région de Fès-Meknès ont bénéficié, entre février et novembre derniers, de financement dans le cadre du programme intégré d’appui et de financement de l’entreprenariat ‘’Intelaka’’ pour un montant global de 229 millions de DH (MDH).

Ce chiffre représente 12pc de part pour la région qui se classe en 3ème position au niveau national, selon des données présentées jeudi à Fès par le directeur général du centre régional d’investissement (CRI), Yassine Tazi, lors d’une réunion du comité régional d’accompagnement et de suivi du programme.

Les secteurs les plus représentés sont l’agriculture (37pc), le commerce et la distribution (26pc) et l’industrie (12pc), a précisé le responsable lors de cette réunion, consacrée également à l’examen du dispositif de financement et d’accompagnement mis en place et les partenariats favorisant l’incubation des projets et l’accompagnement entrepreneurial au niveau de la région.

Un tiers du montant global accordé concerne l’offre “Intelaka Al Moustatmir Al Quaraoui”, a-t-il ajouté.

Dans ce cadre, le CRI a organisé la caravane “Microlabs solutions” pour le lancement d’un nouveau modèle d’accompagnement 100% digital, afin de soutenir les TPME, les auto-entrepreneurs et les porteurs de projets de la région.

Pas moins de 500 porteurs de projets ont pu bénéficier, entre le 15 août et le 30 novembre, de dix sessions de formation sur des thématiques diverses et 220 ont été accompagnés par des experts pour la mise au point de leur Business Plan. Une cinquantaine de dossiers de financement ont été, par ailleurs, déposés auprès des partenaires bancaires.

À LIRE  Covid-19: 877 nouveaux cas confirmés et 1.980 guérisons

Une convention de partenariat a été signée, à cette occasion, entre le CRI de Fès-Meknès et Bank of Africa, avec pour objectif de “mutualiser les efforts régionaux en termes d’accompagnement de l’entreprenariat et des TPME”.

Ce partenariat porte sur trois programmes. Il s’agit du club de l’entreprenariat, un concept novateur offrant aux TPE un accompagnement à travers des formations-action sur différentes thématiques, le club PME, permettant aux PME de bénéficier d’un accompagnement sur mesure étalé sur 3 mois et de formations en gestion de relation bancaire, ainsi que la Smart Bank, un concept basé sur des challenges régionaux récompensant l’innovation et la créativité pour le développement Fintech des filières porteuses de la région.

Les deux parties s’engagent à renforcer la promotion et la sensibilisation à l’entreprenariat dans la région, l’accompagnement des jeunes porteurs de projets, le partage d’expertise en matière d’intelligence économique et territoriale et la promotion du territoire, à travers l’organisation et l’animation de rencontres.

Le Programme intégré d’appui et de financement des entreprises vient en exécution des Hautes Orientations Royales concernant la facilitation de l’accès des entreprises au financement, telles que contenues dans le discours royal lors de l’ouverture, le 11 octobre dernier, de l’actuelle session parlementaire.

Il s’articule autour de trois principaux axes, à savoir le financement de l’entrepreneuriat, la coordination des actions d’appui et d’accompagnement de l’entrepreneuriat au niveau des régions et l’inclusion financière des populations rurales.

Le Programme, qui mobilise une enveloppe de 8 milliards de DH sur les trois prochaines années, prévoit une batterie de mesures importantes au profit des segments cibles, principalement le plafonnement des taux de sortie à 2pc, ramené à 1,75pc pour le monde rural, l’abandon de toute forme de garantie à l’exception de celles liées au projet, la simplification des procédures de traitement des demandes de financement, ainsi que l’octroi d’un taux préférentiel de 0,1pc pour les primes d’assurances ‘’décès/invalidité totale-emprunteur’’.