Une convention de coopération a été signée, samedi à Guelmim, entre le Conseil de la région Guelmim-Oued Noun et le Centre marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social (MCISE), visant à mobiliser les jeunes dans le domaine de l’entrepreneuriat à travers un programme d’actions de trois ans.

Paraphée par la présidente de la Région, Mbarka Bouaida, et le président du MCISE, Adnan Addioui, la convention vise notamment à impliquer 3000 jeunes âgés de 18 à 40 ans, à organiser 200 événements pour soutenir les compétences de la jeunesse de la région, à appuyer 300 porteurs d’idées et de projets et à promouvoir les capacités de 45 projets dans la région.

Il s’agit aussi de valoriser les capacités de 20 associations locales, de créer 40 projets et 15 entreprises, ainsi qu’une cinquantaine postes d’emploi.

Dans le cadre de l’accord, le Conseil régional s’engage à financer le programme annuel sur la base de l’offre soumise par le MCISE en allouant une enveloppe budgétaire d’environ 2,96 millions de dirhams.

De son côté, le Centre s’engage à assurer le suivi des indicateurs de performance de ce programme, organiser des sessions de formation, et fournir des informations et des expériences au profit des jeunes, avec un focus sur l’organisation les activités de réseautage et de développement des entreprises au niveau local.

Dans une déclaration à la presse, Mme Bouaida a indiqué que cette convention est l’une des fondations pour la construction de l’avenir des jeunes de la région et leur formation à de nouveaux métiers, notant que le Conseil régional apporte un soutien financier aux entreprises et aux porteurs de petits et moyens projets à travers l’Association Guelmim-Oued Noun pour lequel un montant de 25 millions de dirhams a été alloué.

À LIRE  L’huile d’argan, l’élixir marocain a un bel avenir

Cet effort donnera plus de sens à l’orientation éducative et entrepreneuriale souhaitée pour les jeunes de la région, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, M. Addioui a relevé que cet accord a pour objectif de promouvoir une dynamique économique créative et créer des opportunités de formation et d’emploi pour les jeunes de la région, selon une approche basée sur des solutions.

Avec MAP-