Le Maroc brigue la première place mondiale des exportations de haricot vert. La production des haricots verts prend de l’espace au Maroc, avec cette année qui se solde en une large augmentation de la production. Le royaume occupe désormais le deuxième rang de producteur, en termes de rendement, avec plus de 200 000 tonnes.

L’augmentation de la superficie réservée à la culture du haricot vert au Maroc continue de porter ses fruits. En effet, grâce au Plan Maroc Vert, le Royaume occupe déjà la deuxième place mondiale dans la production de ce légume, en termes de rendement.

La superficie du haricot vert au Maroc est passée de 6.000 hectares en 2017 à 8.000 hectares en 2020, tandis que la production agricole a atteint plus de 200.000 tonnes. Et le Maroc est bien parti pour poursuivre son expansion vu le rendement qui se situe actuellement, selon Challenge.ma, à 25 tonnes/ hectare.

LE MAROC AU DEUXIÈME RANG MONDIAL DANS LA PRODUCTION DE HARICOT VERT 1

Si le Maroc s’est particulièrement distingué dans la production de ce légume cultivé majoritairement dans les régions d’Agadir, Skhirat, Mohammedia et Casablanca, c’est parce qu’il dispose des conditions climatiques propices au développement de cette culture.

Cet atout fait que le Royaume est très dynamique à l’export, car fournissant des haricots de qualité 12 mois sur 12, notamment sur le marché européen où la consommation des haricots verts progresse d’année en année et où l’offre marocaine supplante bien des compétiteurs comme le Kenya.

Au cours de la campagne agricole 2019/2020, le Maroc a exporté quelques 112.000 tonnes de haricots verts, en progression de 10% par rapport à la campagne précédente, ce qui fait du haricot vert le deuxième légume le plus exporté après la tomate.

À LIRE  318.000 postes créés depuis juin 2020 DANS LE SECTEUR AGRICULTURE, FORÊT ET PÊCHE

Source:agrimaroc-