Les anticipations de 51% des grossistes affichent une baisse du volume global des ventes pour le quatrième trimestre 2020 et une hausse selon 20%, indique le Haut-commissariat au plan (HCP).

Cette évolution serait principalement attribuable à la baisse des ventes dans les “autres commerces de gros spécialisés”, le “commerce de gros de biens domestiques” et le “commerce de gros d’autres équipements industriels”, ainsi qu’à la hausse des ventes dans le “commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication”, précise le HCP dans une note sur les enquêtes trimestrielles de conjoncture relatives aux secteurs des “services marchands non financiers” et du “commerce de gros”.

Les commandes prévues pour le quatrième trimestre 2020 seraient d’un niveau inférieur à la normale selon 33% des chefs d’entreprises, fait savoir la même source, qui note que l’emploi connaîtrait une stabilité des effectifs selon 83% des grossistes, alors que 15% en prévoient une baisse.

Au 3ème trimestre 2020, les ventes du secteur du commerce de gros sur le marché local, auraient connu une baisse selon 69% des grossistes et une hausse selon 7% d’entre eux, relève le HCP, ajoutant que cette évolution serait principalement attribuable à la baisse des ventes dans les “autres commerces de gros spécialisés”, le “commerce de gros de biens domestiques” et le “commerce de gros d’autres équipements industriels”, ainsi qu’à la hausse des ventes dans le “commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication”.

S’agissant des stocks de marchandises, ils se seraient situés à un niveau normal selon 62% des grossistes et inférieur à la normale selon 25%, tandis que la tendance observée des prix de vente aurait affiché, quant à elle, une baisse, selon 49% des chefs d’entreprises et une hausse selon 10% d’entre eux.

À LIRE  "UNE PRODUCTION D’OLIVES EN PROGRESSION DE 14% EN 2020-2021"

Avec MAP-