Un détenu a succombé à ses blessures lors d’un transfert à l’hôpital, à Dakhla. Le prisonnier avait tenté de se suicider dans sa cellule. Il était incarcéré pour “possession de drogues de manière illégale”, indique un communiqué de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).

Le détenu aurait “usé de ses vêtements et de sa couverture pour se fabriquer une corde qu’il a noué autour de son cou et attachée à la fenêtre de sa cellule”. Malgré l’intervention des fonctionnaires de l’établissement, le prisonnier est mort lors du transfert à l’hôpital.

Selon la DGAPR, le pensionnaire souffrait de troubles mentaux et psychiques et prenait des médicaments prescrits par un psychiatre. La famille du détenu et le parquet compétent ont été avisés, conclut le communiqué.

Avec MAP-

À LIRE  COVID-19 : L’OMS DOUTE DE L’EFFICACITÉ DE L’IMMUNITÉ COLLECTIVE