Le trafic est “très perturbé”, ce jeudi matin, sur le réseau du tramway à Casablanca, en raison des précipitations enregistrées dans la métropole, apprend-on auprès d’une source à l’opérateur RATP Dev.

“Suite à de fortes pluies sur Casablanca, le trafic sur les lignes T1 et T2 du tramway de Casablanca est très perturbé”, a indiqué un responsable de la société.

La même source a précisé qu’il “est difficile d’estimer la durée des perturbations, car cela dépend de l’évacuation des eaux pluviales et de la météo”.

casablanca : Trafic “très perturbé” sur le réseau tramway à cause des intempéries 1

La capitale économique a connu d’importantes chutes de pluie au cours des dernières 48 heures, ayant provoqué des perturbations de la circulation et des dégâts matériels dans les biens publics et privés.

La Lydec, opérateur en charge notamment de l’assainissement, avait annoncé, dans un communiqué, la mobilisation de ses moyens humains et matériels afin de limiter l’impact des pluies enregistrées ces derniers temps.

A Casablanca par exemple, outre plusieurs axes routiers devenus impraticables, les citoyens doivent faire face, entre autres, à des garages, immeubles et écoles inondés, ou encore à des coupures d’électricité.

D’ailleurs, depuis hier, le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a averti que certains axes routiers pouvaient connaitre des perturbations de la circulation, suite au bulletin météorologique spécial émis par la Direction de la météorologie nationale qui prévoit de fortes averses orageuses jusqu’à vendredi.

Le ministère exhorte aussi les usagers de la route à reporter leur voyage à travers plusieurs provinces. Il s’agit notamment de : Tanger-Asilah, Fahs-Anjra, MDiq-Fnideq, Chefchaouen, Tetouan, Larache, Safi, Agadir-Ida-Outanane, Inzegane-Ait-Melloul, Chtouka-Ait-Baha, Essaouira, Chichaoua, Sidi Bennour, El Jadida, Berrechid, Nouasser, Casablanca, Mediouna, Mohammedia, Ben Slimane, Skhirat-Temara, Rabat, Salé, Khemisset, Kénitra, SidiKacem, Sidi Slimane, Ouezzane, Taounate et les reliefs d’Al Hoceima, Taroudant et Al Haouz.

À LIRE  La Banque mondiale prévoit une croissance de 4,6% en 2021 pour le Maroc

Le ministère appelle également les citoyens à faire preuve de vigilance, surtout au niveau des sections routières susceptibles d’être submergées, notamment les points bas et les traversées de la route des oueds et chaâbas.