Renault veut produire cette année 440.000 voitures au Maroc, dont 340.000 à Tanger et 100.000 à Casablanca. Cet objectif aurait dû être atteint en 2020, mais la pandémie a conduit à la fermeture temporaire des usines, d’autant plus qu’il y a eu de nombreux cas d’infection par Covid.

Pour rappel, en 2019, 395.000 voitures Dacia et Renault ont été produites au Maroc, dont 304.000 à Tanger et 91.000 à Casablanca. A Tanger, Renault prévoit de poursuivre la production des modèles Dokker et Lodgy. En outre, la production de Sandero, Sandero Stepway et Logan augmentera à Casablanca.

En 2021, Somaca-Renault prévoit de produire 100. 000 voitures à Casablanca et 340. 000 à l’usine de Tanger ; 440. 000 voitures Renault dans l’ensemble au Maroc, ce chiffre était l’objectif à atteindre en 2020, sauf que la pandémie a entravé le travail avec la fermeture temporaire de tous les usines, d’autant plus qu’ils ont trouvé plusieurs cas de contamination au sein des usines.

Afin de relancer son marché en 2021, Renault produira cette année deux nouveaux modèles de voitures, qui sont Nouvel Express et Nouvel Express Van. La première est destinée au marché mondial et la deuxième sera spécialement exporté en Europe.

Le constructeur automobile Français espère renforcer ses usines marocaines grâce à l’innovation de deux de ses succès commerciaux précédents et la promotion de son intégration locale. Après l’année 2020, marquée par d’importantes fluctuations des demandes et de la production, les dirigeants de Renault-Somaca au Maroc espèrent que 2021 soit meilleure en termes de ventes et de profits.

À LIRE  Signature des contrats du projet du parc éolien Jbel Lahdid à Essaouira