Le sous-secrétaire d’Etat américain chargé des questions du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord, David Schenker, a lancé, ce dimanche 10 janvier à Dakhla, un projet de développement économique pour la région. Au terme de cette annonce, le responsable US et le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita ont entamé des discussions bilatérales.

Pour démarrer ce projet, le responsable américain a annoncé, lors d’une réunion élargie à toutes les composantes de la wilaya, la création d’un projet, dit « Dakhla Connect », un portail destiné à promouvoir les investissements dans la région.

La plateforme “Dakhlaconnect.com” , dédiée à la promotion de l’investissement et au marketing territorial, a été lancée dimanche au siège de la wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab, en présence du Sous-secrétaire d’Etat américain en charge des questions du Proche Orient et de l’Afrique du Nord, David Schenker.

Financé par le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, Bureau des Affaires du Proche-Orient (NEA), à travers sa branche de l’Initiative de Partenariat des États-Unis au Moyen-Orient (MEPI), cette plateforme vise à mettre en place une passerelle entre les entreprises de la région, les investisseurs, les clients et les fournisseurs potentiels.

Premier projet économique financé par le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique dans les provinces du Sud, celui-ci vise à promouvoir les opportunités économiques de Dakhla et Laâyoune, et ce à travers le développement et le déploiement d’une plateforme digitale dédiée aux entreprises du secteur privé opérant dans chaque ville, avec l’ambition de faciliter les opportunités d’échanges, de B2B, d’investissements, et de collaboration économique à l’échelle nationale et internationale. Cela passe également par l’appui aux jeunes et femmes entrepreneurs, le marketing territorial et la promotion économique visant le rayonnement de chaque ville.

À LIRE  INVESTISSEMENT: Le Maroc, L'UN DES PAYS LES plus attractifS du continent AFRICAIN

Il a également pour objectifs de promouvoir les atouts économiques de Dakhla et Laâyoune, dans le but d’explorer les opportunités d’échanges et de collaboration économique à l’échelle nationale et internationale dans plusieurs secteurs clés, tels l’agriculture, les énergies renouvelables, le tourisme, la logistique et la pêche.

Mis en œuvre par le bureau d’études et de Conseil international JE Austin Associates, basé à Washington DC, ayant une expertise et expérience de plus de 30 ans dans la gestion et mise en œuvre de projets de développement économique à travers le monde et dont le bureau régional est à Rabat, ce portail regroupera, à terme, la base de données des entreprises de la région avec une fiche signalétique complète et ce, via un moteur de recherche innovant permettant la recherche et la localisation sur la carte de toute entité socio-économique de la ville.

Ce projet qui se poursuivra jusqu’à fin septembre 2022, se décline en trois phases principales, à savoir l’élaboration d’une plateforme digitale et le marketing et la promotion des opportunités d’investissements, ainsi que l’organisation d’évènements B2B, avec la mobilisation des acteurs locaux.

De même, “Dakhlaconnect.com” tend à mettre en exergue les composantes et spécificités de ce portail digital visant à identifier les attentes de différents acteurs, en permettant la collecte de données relatives aux infrastructures et aux entreprises opérationnelles à Dakhla.

Cette plateforme répertoriant la base de données des entreprises de la région tous secteurs confondus, est primordial pour tout investisseur souhaitant investir dans la région, dans la mesure où ce portail fera l’objet d’une mise à jour périodique des données sectorielles ou macroéconomiques.

À LIRE  Le Maroc 1er exportateur mondial DU Câpres

Cette réunion a été marquée notamment par la présence du wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, le gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari, et le président du Conseil de la région, El Khattat Yanja, ainsi que des chefs des services extérieurs et des élus.