Le conseiller en chef de l’opération Warp Speed, le Marocain Dr. Moncef Slaoui, a présenté sa démission mardi 12 janvier à la demande de la nouvelle équipe de Joe Biden.

Moncef Slaoui, conseiller en chef du programme américain de vaccination, “Warp Speed”, a démissionné de son poste visant à la production d’un vaccin anti-Covid19. Le chercheur, disposant sera toutefois disponible pour la nouvelle administration de Joe Biden en tant que consultant pendant environ quatre semaines, a déclaré mardi un responsable de la transition de Biden à Reuters.

Pour l’heure, aucun remplaçant n’a été désigné et on ne sait toujours pas si le poste attribué à Moncef Slaoui sera maintenu. Selon CNBC, le scientifique, qui jouait un rôle clé dans l’opération Warp Speed, envisageait déjà de présenter sa démission lorsque deux vaccins, dont celui de Moderna, ont reçu une autorisation d’entrée sur le marché américain.

Pour rappel, Moncef Slaoui, ancien chef de la division des vaccins du laboratoire GlaxoSmithKline, a été chargé en mai dernier par le président Donald Trump pour développer un vaccin contre le Covid-19.

À LIRE  Covid-19 : 81 nouveaux cas confirmés au Maroc, 6.593 au total