Désormais, la nationalité marocaine est celle qui est la plus fréquente en Belgique. Elle déloge même la nationalité italienne qui était jusqu’ici le numéro 1. Pour le reste, cela ne change pas : les Italiens, les Français, les Néerlandais et les Turcs complètent le Top 5.

La diversité en Belgique s’est accrue ces 10 dernières années. C’est, en tout cas, ce que démontrent les nouvelles statistiques sur l’origine de la population belge, publiées par Statbel.

Selon les nouvelles statistiques sur l’origine de la population belge publiées par Statbel, la diversité selon l’origine a augmenté en Belgique au cours de la décennie écoulée. La proportion de Belges, d’origine belge, a diminué de 74,3 % en 2011 à 70,7% en 2016 et 67,9% en 2020.

À contrario, la proportion de Belges, d’origine étrangère, a augmenté de 4,2 % au cours de la dernière décennie pour atteindre en 2020, 19,7 % de Belges d’origine étrangère et 12,4 % de personnes qui n’ont pas la nationalité belge.

Au 1er janvier 2020, les Belges d’origine étrangère et les non-Belges se répartissaient comme suit entre les groupes de nationalité: 20,5% appartenaient au groupe de nationalité d’un pays voisin (Allemagne, France, Grand-Duché de Luxembourg et Royaume-Uni), 28,2 % au groupe de nationalité de l’UE27 (à l’exclusion de la Belgique et des pays voisins) et 51,3 % au groupe de nationalité hors UE27.

Le Top 3 par région

Voici aussi le Top 3 des nationalités d’origine région par région :

  • Région flamande : Pays-Bas, Maroc et Turquie ;
  • Région wallonne : Italie, France et Maroc ;
  • Région de Bruxelles-Capitale : Maroc, France et Italie.
À LIRE  Une unité clandestine de SACS EN PLASTIQUE démantelée à Nouaceur, 18,6 tonnes saisies