L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) assure un rôle fondamental dans le renforcement des moyens de transport scolaire au niveau des communes de la province de Benslimane, en vue lutter contre le phénomène de la déperdition et, partant, contribuer à l’amélioration des résultats des apprenants.

La mise en place de systèmes de transport constitue l’un des piliers du plan d’action destiné à lutter contre le décrochage, notamment pour les filles rurales, et à permettre globalement aux élèves vivant dans des zones éloignées de poursuivre leur scolarité sans grande peine.

Le transport scolaire est, désormais, au cœur des efforts de généralisation de la scolarisation et de garantie du droit à l’éducation pour tous, surtout dans les zones rurales, où l’on enregistre souvent les taux de décrochage les plus élevés.

Dans ce sens, le chef de la division de l’action sociale à la province de Benslimane, Hasan Abidi, a assuré que le comité local de l’INDH soutient avec force et concrètement les différentes initiatives entreprises dans ce domaine, notamment à travers l’acquisition de 25 minibus de transport scolaire, pour un coût de 8 millions de dirhams, qui bénéficient à environ 1.000 élèves de différentes collectivités territoriales de la province.

M. Abidi a considéré que ce chantier revêt une importance capitale pour améliorer la qualité de l’enseignement, augmenter le taux de scolarisation et faciliter l’accès à l’éducation, notant que la province s’est employée à satisfaire les besoins exprimés en la matière, ce qui a permis de résorber la majeure partie des déficits en termes de transport et de desservir toutes les communes de ce territoire.

À LIRE  Signature de deux accords avec les Etats-Unis pour la promotion des investissements au Maroc et en Afrique

Le directeur provincial de l’Education nationale, Mostapha Jarmouni, a indiqué que l’INDH reste un partenaire stratégique dans la mise en œuvre des programmes de réforme et de développement du secteur, à la lumière de la phase III de l’Initiative qui focalise l’attention sur le capital humain et la qualification des générations futures, à l’image de l’attention spéciale portée à la généralisation de l’enseignement préscolaire dans le public.

Concernant le transport scolaire, M. Jarmouni a relevé que l’Initiative s’acquitte d’un rôle prépondérant en matière de promotion de l’enseignement et de lutte contre la déperdition, en ce sens que plusieurs collectivités et établissements scolaires ont bénéficié des minibus fournis par l’INDH.

La direction provinciale de l’Education nationale est en coordination permanente avec la division de l’action sociale en charge de l’exécution des projets de l’INDH, en vue de déterminer les établissements et les secteurs ayant besoin d’un transport scolaire, a-t-il poursuivi, mettant l’accent sur l’impact de cet effort dans l’amélioration des indicateurs de l’éducation dans la province.

Le transport scolaire permet de soutenir l’opération de la généralisation de la scolarisation et d’assurer sa continuité, a-t-il dit, soulignant que les perspectives de la coopération avec l’INDH sont prometteuses et concernent particulièrement l’enseignement préscolaire et la création d’espaces multimédia au sein des écoles, outre le renforcement de la flotte des minibus.

Avec MAP-