Les éléments de la brigade de la police judiciaire de Nador ont interpellé, samedi, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, trois individus dont un aux antécédents judiciaires, pour leur lien présumé avec un réseau criminel actif dans le trafic de psychotropes et de drogues et le trafic international d’ecstasy.

Le principal suspect a été appréhendé à bord d’une voiture dans la région de Zeghanghane, aux environs de Nador, en flagrant délit de tentative de trafic 14.832 comprimés d’ecstasy, alors que les autres complices ont été interpellés en flagrant délit de possession 2.111 comprimés médicales psychotropes, indique un communiqué de la Direction général de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que le nombre total de comprimés psychotropes saisis dans le cadre de cette affaire est 16.943.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, d’identifier la source de ces psychotropes saisis, ainsi que d’interpeller toutes les personnes impliquées dans ces activités criminelles, conclut la DGSN.

Avec MAP-

À LIRE  LE GOUVERNEMENT POURSUIT LA RÉFORME DU SECTEUR BANCAIRE A FAVEUR DU FINANCEMENT DES PME