Les trois hommes les plus riches d’Afrique: Aliko Dangote du Nigeria (au milieu), Nassef Sawiris d’Egypte (à droite) et Nicky Oppenheimer d’Afrique du Sud (à gauche).

En Afrique – comme ailleurs dans le monde – les plus riches ont bien surmonté la pandémie. La moyenne des fortunes des 18 milliardaires du continent est d’environ 4,1 milliards de dollars, soit 12% de plus qu’il y a un an, en partie grâce à l’envolée de la bourse nigériane.

Pour la dixième année consécutive, Aliko Dangote du Nigeria est la personne la plus riche du continent, avec une fortune de 12,1 milliards de dollars, soit 2 milliards de plus par rapport à la liste de l’année dernière, grâce à une hausse d’environ 30% du prix de l’action de Dangote Cement, de loin son actif le plus précieux. Le deuxième plus riche est l’Égyptien Nassef Sawiris, dont le principal actif est une participation de près de 6% dans le fabricant de vêtements de sport Adidas. Au troisième rang : Nicky Oppenheimer, d’Afrique du Sud, qui a hérité d’une participation dans la société de diamants De Beers et qui a dirigé la société jusqu’en 2012, date à laquelle il a vendu les 40% d’intérêts de sa famille dans De Beers au géant minier Anglo American pour 5,1 milliards de dollars.

Deux Marocains figurent sur la listes des 18 milliardaires africains. Aziz Akhannouch est classé au 12e rang des milliardaires du continent. Présent dans le secteur de la distribution de carburants et de gaz et dans d’autres secteurs (immobilier, tourisme, finance, etc.), l’actuel ministre de l’Agriculture du Maroc est derrière une fortune estimée à 2 milliards de dollars. Il devance le banquier Othman Benjelloun dont la fortune est évaluée à 1,3 milliard de dollars. Le patron de Bank of Africa du groupe BMCE, RMA Watanya et de la Holding FinanceCom, est à la tête d’un groupe bancaire présent dans une vingtaine de pays africains.

À LIRE  Forever : Près de la moitié de nos partenaires au Maroc sont des femmes !
Exclusif Forbes : Le classement des milliardaires en Afrique en 2021 1
Aziz Akhannouch et Othman Benjelloun

Cette année, le principal bénéficiaire est un autre magnat nigérian du ciment, Abdulsamad Rabiu. Fait remarquable, la valeur des actions de sa société BUA Cement PLC, cotée à la bourse du Nigeria en janvier 2020, a doublé au cours de l’année dernière. La fortune de Abdulsamad Rabiu a ainsi augmenté de 77%, pour atteindre 5,5 milliards de dollars. Une chose à noter : Abdulsamad Rabiu et son fils détiennent ensemble environ 97% de la société.

La bourse nigériane exige que 20% ou plus des actions d’une entreprise soient introduites au public, ou que les actions introduites en bourse valent au moins 20 milliards de nairas – environ 50 millions de dollars – une somme dérisoire, certes. Un porte-parole de la bourse nigériane a déclaré à Forbes que BUA Cement répondait à la deuxième exigence. (Forbes escompte la valeur des participations lorsque le flottant public d’une entreprise est inférieur à 5%).

Alors que certains se sont enrichis par milliards, deux de la liste 2020 des plus riches d’Afrique sont passés sous la barre du milliard de dollars. En fait, les deux seules femmes milliardaires d’Afrique ont toutes deux disparu de la liste. Forbes calcule que la fortune de Folorunsho Alakija du Nigeria, qui possède une société d’exploration pétrolière, a chuté en-dessous de 1 milliard de dollars en raison de la baisse des prix du pétrole. Et Isabel dos Santos, qui est depuis 2013 la femme la plus riche d’Afrique, a été renversée par une série de décisions de justice gelant ses avoirs en Angola et au Portugal. En janvier 2020, le procureur général de l’Angola a accusé Isabel dos Santos de détournement de fonds et de blanchiment d’argent. Le tribunal angolais a affirmé que les mesures prises par Isabel dos Santos, son mari Sindika Dokolo (qui est décédé en octobre 2020, dans un accident de plongée sous-marine, selon certaines sources) et un autre associé ont causé au gouvernement angolais des pertes d’au moins 1,14 milliard de dollars. Forbes a indiqué que les avoirs gelés de Isabel dos Santos étaient à zéro. Par l’intermédiaire d’un porte-parole, Isabel dos Santos a refusé de commenter.

À LIRE  LE MAROC INVITE AUX ENTREPRENEURS VALENCIENS à tirer profit du climat d’affaires très favorable au Maroc

Les 18 milliardaires d’Afrique sont originaires de sept pays différents. L’Afrique du Sud et l’Égypte comptent chacune cinq milliardaires, suivies du Nigeria avec trois et du Maroc avec deux. Au total, leurs fortunes valent 73,8 milliards de dollars, soit un peu plus que les 73,4 milliards de dollars des 20 milliardaires figurant sur la liste des plus riches d’Afrique de l’année dernière. Voir la liste complète des milliardaires africains ci-dessous.

Rang Noms & prénoms Pays Age Fortune en milliards $ Secteurs d’activité

  1. Aliko Dangote Nigeria 63 ans 12,1 ciment, sucre
  2. Nassef Sawiris Egypte 60 ans 8,5 BTP, participations
  3. Nicky Oppenheimer Afrique du Sud 75 ans 8 Diamand
  4. Johann Rupert Afrique du Sud 70 ans 7,2 Industrie du luxe
  5. Mike Adenuga Nigeria 67 ans 6,3 Telecom, pétrole
  6. Abdulsamad Rabiu Nigeria 60 ans 5,5 Ciment, sucre
  7. Issad Rebrab Algérie 77 ans 4,8 Agroalimentaire
  8. Naguib Sawiris Egypte 66 ans 3,2 Telecom
  9. Patrice Motsepe Afrique du Sud 58 ans 3 Mines
  10. Koos Bekker Afrique du Sud 68 ans 2,8 Médias, placements
  11. Mohamed Mansour Egypte 73 ans 2,5 Secteurs divers
  12. Aziz Akhanouch Maroc 60 ans 2 Pétrole, divers
  13. Mohammed Dewji Tanzanie 45 ans 1,6 Secteurs divers
  14. Youssef Mansour Egypte 75 ans 1,5 Secteurs divers
  15. Othman Benjelloun Maroc 88 ans 1,3 Banque, assurances
  16. Michiel Le Roux Afrique du Sud 71 ans 1,2 Banque, assurances
  17. Strive Masiyiwa Zimbabwe 59 ans 1,2 Telecom
  18. Yasseen Mansour Egypte 59 ans 1,1 Secteurs divers

Source:Forbes