La production locale d’électricité s’est repliée de 4,1% à fin 2020 contre une hausse de 17,2% un an auparavant, selon la direction du trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration.

Cette évolution est principalement liée à la baisse de la production de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (-13,8%) et, dans une moindre mesure, à celles issues des énergies renouvelables inscrites dans le cadre de la loi 13-09 (-6,6%) et la production concessionnelle (-0,9%), explique la DTFE dans sa note de conjoncture de janvier 2021.

Pour ce qui est du solde des échanges d’énergie avec l’Algérie et l’Espagne, il a affiché une sensible baisse de 125%, recouvrant un repli de 57% des exportations et une hausse de 62,8% des importations, fait savoir la même source, ajoutant que l’énergie appelée nette a reculé de 1,2% en 2020 contre +4,% en 2019.

La DTFE indique également que la consommation d’électricité a accusé une baisse de 1,5%, suite aux replis de la consommation d’électricité à très haute tension et haute tension(-5,4%), celle distribuée aux régies (-4,8%) et de la consommation à moyenne tension(-0,4%). Par contre, la consommation résidentielle a progressé de 4,2% à fin 2020 et ce, en raison de la période du confinement et le maintien du télétravail dans plusieurs secteurs.

Avec MAP-

À LIRE  Tanger: Au moins 24 morts dans l'inondation d'une unité clandestine de textile