Près de 9,2 tonnes de résine de cannabis dissimulées dans des ballots enfouis dans le sable ont été saisies au Maroc dans la région de Guelmim (sud-ouest), a annoncé samedi la Sûreté nationale marocaine (DGSN) dans un communiqué.

Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer les éventuelles ramifications du réseau de trafiquants qui avait déjà été ciblé par une saisie en janvier, selon la même source.

La production annuelle a été estimée à plus de 700 tonnes, pour une valeur de 19 milliards d’euros, selon une étude publiée en 2020 par le réseau indépendant Initiative mondiale contre la criminalité transnationale organisée.

Les autorités marocaines assurent faire des «efforts intenses et continus» pour lutter contre le trafic de stupéfiants, avec l’année dernière plus de 217 tonnes de résine de cannabis saisies et 97 564 arrestations, selon les chiffres officiels.

À LIRE  Maroc-Royaume Uni, ou comment envisager un Brexit porteur d’opportunités