La Fondation Jardin Majorelle a équipé son personnel en motocyclettes électriques, illustrant ainsi sa volonté de s’inscrire dans une stratégie écologique saine et durable visant à sensibiliser fortement sur la pollution engendrée par l’usage de véhicules thermiques.

Fruit d’un partenariat avec la société de mobilité propre et durable EMOB, ce projet a permis à la Fondation Jardin Majorelle de subventionner l’acquisition de ces motocyclettes non polluantes, a expliqué la Fondation dans un communiqué.

Ainsi, une cinquantaine de motos électriques ont été distribuées au personnel de la Société Jardin Majorelle et circuleront prochainement dans les artères de la cité ocre, a relevé la même source, ajoutant que ces motos constitueront un modèle à suivre en termes de développement durable.

“Ce partenariat avec Emob a pour objectif de sensibiliser nos équipes sur l’importance de prendre soin de notre environnement et de notre ville”, a souligné M. Madison Cox, Président de la Fondation Jardin Majorelle, exprimant le souhait que cette initiative “ait une influence positive sur d’autres personnes et stimule le respect de notre environnement”.

De son côté, M. Hamza El Baroudi, Président de EMOB, a exprimé ses remerciements à la Fondation Jardin Majorelle pour cet “exemple effectif” d’engagement en faveur de l’environnement, rappelant que cette distribution de motos électriques est la deuxième plus grande opération dans la région Marrakech Safi, succédant à celle menée en 2019 par la Wilaya de Marrakech- Safi.

La motocyclette, rappelle-t-on, est un mode de transport qui constitue une part assez importante du trafic routier à Marrakech, avec un parc estimé à des centaines de milliers de motos circulant quotidiennement dans les artères de la cité ocre.

À LIRE  Initiative Royale « un million de cartables »: Les industriels locaux mobilisés

Avec MAP-