OCP: Une première dans la province de Rhamna. La commune rurale Ouled Hassoune Al Hamri a vu naitre ce, qui sera la première unité de fromagerie de chèvre.

Inauguré par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, en présence du gouverneur de la province de Rhamna, Aziz Bouignane, des représentants du Groupe OCP-Site Gantour et des différents acteurs territoriaux locaux, cette unité vise la création de 10 emplois permanents, constitue un véritable projet d’appui à la chaine de valeur agricole solidaire, et reflète la stratégie du programme « Act4Community », un des leviers forts de l’engagement sociétal du Groupe OCP en matière d’appui à la création des emplois permanents en milieu rural.

RHAMNA: Le groupe OCP réalise une fromagerie de chèvre 1
le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch,

Cette initiative constitue, sans aucun doute, un véritable projet d’appui à la chaine de valeur agricole solidaire, et reflète la stratégie du programme «Act4Community», un des leviers forts de l’engagement sociétal du groupe OCP en matière d’appui à la création des emplois permanents en milieu rural.

Le programme «Act4Community», à l’instar des autres partenaires du projet, a contribué au développement de l’amont agricole. Ainsi, ce programme a pu accompagner la coopérative Biladi, porteuse du projet, à travers le développement de la mise en culture fourragère, la formation et l’acquisition des semoirs de semis direct, la mise en place d’une unité de valorisation de l’orge hydroponique pour le développement du fourrage dédié au cheptel caprin et la mise en place des centres de collectes de lait dans trois communes de la province.

À LIRE  Hausse des prix à la production industrielle en décembre 2020

Le programme a aussi accompagné la coopérative en vue de se doter des équipements et matériels de transport pour la collecte du lait et la distribution du produit fini. Et l’OCP de conclure que «le projet est bel et bien parti pour être un véritable succès dans le sens où les différentes contraintes qui entravent habituellement les projets d’agriculture solidaire sont levées, et ce grâce à la coopération soutenue des différentes parties prenantes».