“Démonstration éclatante ce week-end à Essaouira de l’impressionnante adhésion de nos lycéens et collégiens à l’Initiative Royale introduisant l’histoire du Judaïsme marocain dans nos manuels scolaires”, a déclaré, samedi à Essaouira, M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador.

S’exprimant en conclusion d’un séminaire scientifique international réuni à “Bayt Dakira” pour débattre de “la diversité marocaine au cœur des Humanités”, le Conseiller de SM le Roi a annoncé que moins d’un mois après le lancement du premier “Club de tolérance et de coexistence”, la Cité des Alizés a enregistré la création de 107 autres clubs, à la seule initiative et demande des étudiants.

Délégués par leurs classes pour expliquer les raisons de cette mobilisation, des dizaines de lycéens et collégiens ont “incarné avec conviction, talent et créativité leur fierté de porter haut les couleurs d’un Maroc fort de la richesse de toutes ses diversités, et d’un Maroc plus uni que jamais autour de la modernité d’une citoyenneté qui ignore la frilosité”, a ajouté M. Azoulay, en soulignant, dans ce contexte, “ces acquis inédits, éloquents et riches de promesses des générations montantes, sorties de l’école publique marocaine”.

Ce week-end particulièrement fécond a également vu la signature à Essaouira d’une convention pour le lancement d’un programme scientifique de recherches sur “les mutations des normativités dans l’espace euro-méditerranéen”.

Ce programme associera autour de “Bayt Dakira” et du Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc, l’Université Mohammed V de Rabat, l’Université Internationale de Rabat et l’Université de Bordeaux.

Autre temps fort de ce week-end souiri particulièrement chargé, le lancement de la Clinique du Droit à Essaouira à l’initiative et sous l’autorité du Professeur Ilham Hamdai, de la Faculté de Droit de Rabat-Agdal.

À LIRE  Covid-19 : l’Union européenne reconnaît le pass vaccinal marocain

Auparavant, M. Steffen Krüger, Représentant Résident de la Fondation Konrad Adenauer au Maroc, a présenté un livre sur la singularité du Droit Hébraïque au Maroc.

De nombreuses personnalités et experts ont participé à ces travaux, parmi lesquels le président de l’Université Mohammed V de Rabat, M. Mohammed Rhachi, le Doyen de la Faculté de Droit de Rabat-Agdal, M. Farid El Bacha, et les professeurs et chercheurs de Bordeaux, avec à leur tête M. Abdellah Ouzitane, Président-Fondateur du Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc et MM. Carlos-Manuel Alves, Eric Dugas et André Meunié.

Avec MAP-