Le secteur des énergies renouvelables créera 400.000 emplois au cours des 20 prochaines années.

Le passage aux énergies renouvelables au Maroc créera jusqu’à 482.000 nouveaux emplois domestiques au cours des 20 prochaines années, selon une étude récente du Forum EuroMéditerranéen des Instituts de Sciences Economiques (FEMISE).

Les résultats, qui plaident en faveur d’un futur partenariat accru entre l’UE, le Maroc et la Tunisie dans la poursuite d’objectifs environnementaux communs, expliquent que l’essentiel des emplois créés se trouverait dans le secteur du travail: des travailleurs hautement qualifiés pour construire et entretenir des parcs éoliens, des centrales solaires, et autres installations énergétiques.

En raison des préoccupations croissantes concernant les effets du changement climatique au Maroc, le royaume priorise actuellement les travaux visant à compenser son impact environnemental et à mettre le pays à l’abri de la désertification, des sécheresses et de l’élévation du niveau de la mer, indique morocconewsworld.

Conformément à la contribution nationale déterminée du Maroc – une politique nationale non contraignante visant à respecter les lignes directrices énoncées dans l’Accord de Paris – le pays prévoit d’investir environ 35 milliards de dollars dans les industries vulnérables, notamment l’eau, l’agriculture et la foresterie au cours de la prochaine décennie.

À LIRE  La semaine mondiale de l’entrepreneuriat en sa 2ème édition