Le groupe aéronaval USS Dwight D.Eisenhower (IKE CSG) participe au Lightning Handshake, un exercice maritime entre les États-Unis, la Marine Royale Marocaine (MRM) et les Forces Royales Air (FRA), qui se tient au cours de la première semaine de mars.

L’exercice vise à améliorer l’interopérabilité entre les marines américaine et marocaine dans plusieurs domaines de défense, notamment les attaques de surface, la lutte anti-sous-marine, la frappe air-mer, le soutien logistique combiné et les opérations d’interdiction maritime, indique mercredi un communiqué de l’Ambassade des États-Unis au Maroc.

“Au nom des marins affectés au CSG IKE, c’est un honneur de participer à cet exercice maritime bilatéral historique, marquant le bicentenaire d’un partenariat durable avec le Maroc”, a déclaré le contre-amiral Scott Robertson, commandant du deuxième Groupe aéronaval, notant que “des exercices tels que Lighting Handshake renforcent les fondements de notre interopérabilité et le soutien continu de notre engagement à long terme en faveur de la sécurité dans la région”.

Lightning Handshake 2021 augmente la capacité des forces maritimes américaines et marocaines à œuvrer de concert afin de répondre aux défis sécuritaires et d’accroître la stabilité dans la région, ajoute l’Ambassade.

À LIRE  Covid-19: 10.828 nouveaux cas en 24H, près de 11,3 millions personnes complètement vaccinées