Le comité national scientifique adhoc pour l’élaboration de la stratégie vaccinale, réuni le mardi 16 mars, recommande de maintenir la vaccination par le vaccin AstraZeneca.

“Le comité scientifique recommande de maintenir la vaccination par le vaccin Astrazeneca. Les vaccins utilisés dans la campagne vaccinale continueront à faire l’objet d’un suivi des événements indésirables post vaccinaux, tout en maintenant la veille scientifique”, peut-ont lire sur un document rendu public ce mercredi 17 mars suite à la réunion, la veille, du comité national scientifique adhoc pour l’élaboration de la stratégie vaccinale pour donner son avis sur l’utilisation du vaccin britanico-suédois.

Le comité explique que “pour le moment, 30 cas de maladies thromboemboliques ont été rapportés en Europe pour 5 millions de doses de vaccin d’Astrazeneca (0,06 pour mille). Au Royaume-Uni, 35 cas ont été rapporté pour 9,7 millions de doses de vaccin (0,03 pour mille)”.

“Ces chiffres sont bien en dessous de l’incidence annuelle de la maladie qui est de 1 cas pour 1000 en Europe et en Amérique du Nord où plus de 200.000 nouveaux cas d’événements thromboemboliques surviennent chaque année aux USA”.

Au Maroc, après administration de 5.992.783 doses de vaccins (4.628.695 Astrazeneca et 1.364.088 de Sinopharm), le centre national de Pharmacovigilance a reçu la notification de 4 cas d’événements thromboemboliques.

En conséquence et en conformité avec les déclarations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de l’Agence Européenne des Medicaments (EMA) et les données nationales de pharmacovigilance, le comité scientifique recommande de maintenir la vaccination par le vaccin AstraZeneca. “Les vaccins utilisés dans la campagne vaccinale continueront à faire l’objet d’un suivi des événements indésirables post vaccinaux, tout en maintenant la veille scientifique” , conclut le comité.

À LIRE  Prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 décembre