La campagne de sensibilisation lancée par l’association Jood, qui vient en aide aux sans-abri, suscite des remous sur les réseaux sociaux. Destinée à lutter contre la mendicité des enfants, elle s’articule autour d’un message clé : “Pour son bien, ne lui donnes rien”

Au Maroc, plusieurs criminels et professionnels de la mendicité exploitent les enfants, les privant ainsi de leur droit à la scolarisation. C’est pour cela que l’association Jood a mis en place une campagne pour inciter les gens à ne plus donner de sous aux enfants mendiants, déclare Hind Laidi, fondatrice et présidente de l’association Jood.

« Nous sommes convaincus que le seul moyen d’arrêter l’exploitation des enfants pour des fins de mendicité et leur laisser une chance de partir à l’école, dépend de la société civile… donc de nous tous. SVP, ne donnez plus d’argent aux enfants mendiants, ni aux adultes qui exhibent des enfants pour vous émouvoir et vous inciter à donner », indique l’association Jood sur sa page Facebook.

L’association Jood, qui agit pour la dignité des sans-abri, a diffusé un court-métrage choc sur l’exploitation des enfants pour la mendicité. Ces onze minutes glaçantes font partie d’une campagne de sensibilisation lancée par l’association le 10 mars. Hind Laidi, fondatrice de Jood, nous livre un témoignage sur l’utilisation des enfants par des réseaux de trafic et d’exploitation.

À LIRE  Le Maroc présente à Quito son plan national sur le pacte mondial pour les migrations