Le leadership du Roi Mohammed VI dans la promotion du dialogue interreligieux a été salué par le Cardinal Vicaire Général de Rome, Angelo De Donatis, lors de sa rencontre vendredi avec l’ambassadeur du Maroc en Italie, Youssef Balla.

Au cours de cette entrevue, le Cardinal De Donatis a décrit le Maroc en tant que terre de rencontres et d’ouverture, mettant en avant la portée de l’événement historique représenté par la visite de Sa Sainteté le Pape François dans le Royaume les 30 et 31 mars 2019 et qui a ouvert une nouvelle page dans l’histoire du dialogue interreligieux et pour la paix, selon Son Eminence le Cardinal.

Dialogue interreligieux: le leadership du Roi Mohammed VI salué à Rome 1

De son côté, Youssef Balla a mis en exergue le leadership clairvoyant et le rôle pionnier du Roi Mohammed VI dans la promotion des valeurs du dialogue entre les religions et les différentes cultures, ainsi qu’en matière de respect mutuel.

L’ambassadeur du Maroc a souligné, de même, le rôle vital de la Commanderie des Croyants dans la sauvegarde de la cohésion et la pérennisation de l’identité religieuse basée sur l’Islam du juste milieu.

Youssef Balla a rappelé, lors de cette rencontre, les multiples initiatives mises en place par le Maroc à caractère éducatif, culturel et social pour la lutte contre la radicalisation et la promotion d’une pratique religieuse ouverte, dialoguante et respectueuse des autres religions et cultures, à l’instar de l’Institut Mohammed VI pour la formation des Mourchidines et Mourchidates, dont le rayonnement dépasse les frontières nationales avec la formation des Imams d’Afrique, d’Europe et d’Asie.

À LIRE  LE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE DÉMENT LES INFORMATIONS SUR UNE ANNÉE BLANCHE