La police marocaine a annoncé sur Twitter l’arrestation de cinq mineurs et un adulte pour avoir forcé un barrage de police sur des motos pendant le couvre-feu à Rabat. Une vidéo filmée et postée par les mis en causes a fait le tour des réseaux sociaux, permettant à la police de les arrêter.

En début de semaine, une vidéo montrant de jeunes Marocains sur des motos et scooters fonçant à toute vitesse sur un poste de contrôle de la police de la ville de Rabat est devenue virale. La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a informé par un communiqué publié sur Twitter l’arrestation de plusieurs personnes, des mineurs et un adulte, impliqués dans l’infraction.

En tentant d’esquiver les policiers, deux motocyclistes tombent puis se relèvent. Des éclats de rire ponctuent la vidéo filmée par une caméra embarquée. Les délinquants ont décidé de publier sur les réseaux sociaux, permettant aux forces de l’ordre de les identifier et de les arrêter.

En effet, la DGSN a annoncé avoir arrêté six personnes, dont cinq mineurs âgés de 13 à 17 ans et un majeur de 18 ans. Ce dernier a été placé en garde à vue. Les autres ont été mis sous contrôle judiciaire.

À LIRE  Le ministère de l’Éducation dément, encore une fois, toute suspension des cours